The Wretched ’I’ and Its Liberation, Paul in Romans 7 and 8

Jan LAMBRECHT, The Wretched ’I’ and Its Liberation, Paul in Romans 7 and 8, ’Louvain theological and pastoral Monographs, 14’, Louvain, Peeters Press, 1992, 166 p.

La monographie du P. Lambrecht reprend et développe deux articles déjà publies dans Louvain Studies, l’un consacré à Rm 7, 7-25, l’autre à Rm 8, 18-30. Quand on sait combien l’identité du « je » en Rm 7 représente, aujourd’hui encore et malgré la monographie réputée de W. G. Kümmel parue en 1929, une question disputée, on ne s’étonnera pas que le P. Lambrecht y revienne très longuement. L’orientation pastorale de la collection et la légitime prudence de l’exégète conduisent notre A. à adopter une position médiane, résumée p. 90 – ’Il semble que le ’Je soit plus autobiographique que ne l’admettent la plupart des publications contemporaines (…). L’aspect certainement rhétorique du ’je’ ne doit pas obscurcir le caractère essentiellement personnel de ce chapitre paulinien (…). En Rm 7, Paul décrit sa situation pré-chrétienne, non pas chrétienne Mais le passé de Paul peut devenir le présent de quiconque.’

Pour ce qui concerne Rm 8, la préoccupation de notre A. consiste à ’évaluer’ la réalité de la certitude paulinienne du salut, dans la mesure où cette certitude pourrait conduire à une compréhension exclusivement ou très prédestinatianiste de la pensée paulinienne. Le P. Lambrecht est persuadé que le genre littéraire rhétorique conduit Paul à dramatiser et absolutiser un point de vue, en Rm 8 comme en Rm 7 : ’Les chrétiens doivent collaborer à la grâce de Dieu (…). L’assurance de Paul dans le salut est une certitude que Dieu donne, non pas lui ni ses collaborateurs’(p. 137).

Une telle monographie ne prétend pas, on l’aura compris, proposer des solutions complètement nouvelles à de vieux problèmes ni a fortiori révolutionner l’exégèse : il s’agit plutôt de guider soigneusement le lecteur dans l’interprétation de chapitres difficiles, en lui marquant les écueils, en lui indiquant les solutions possibles. L’objectif est incontestablement réussi.

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *