Tendances nouvelles de l’exégèse

Pierre-Marie BEAUDE, Tendances nouvelles de l’exégèse, « Tendances nouvelles », 1 vol. de 168 p., Paris, éd. Du Centurion, 1979.

« Ce livre n’a pas d’autre ambition que d’offrir un fil conducteur… dans un domaine qui mérite d’être regardé. » Cette phrase, extraite de la préface du livre (p. 7), résume bien le propos de 1’A. de ce rapide ouvrage, où le point détaillé des recherches exégétiques actuelles concernant l’Ancien et le Nouveau Testament ne pouvait en aucun cas être fait.

Le lecteur appréciera la clarté de l’écriture et de l’exposition. Après une rapide présentation des différents livres et genres bibliques, l’A. nous décrit les « méthodes éprouvées » de 1’exégèse : histoire des formes, histoire de la tradition, histoire de « la rédaction. Mais l’essentiel du livre est consacré à la présentation et l’évaluation de nouveaux champs de :travail à propos des textes (Qumrân, targums, tradition juive, apocryphes, Ebla) ; à propos des thèmes (apocalyptique, résurrection, récits d’enfance, miracles) ; à propos de la personne de Jésus ; à propos des méthodes (approches matérialiste, structurale, psychanalytique). L’ouvrage s’achève par la mention de problèmes actuels concernant la théologie biblique, l’herméneutique, le texte et l’histoire, etc.

En quelque cent soixante pages, et si l’on tient compte des aperçus bibliographiques qui parsèment l’ouvrage et le concluent, le néophyte sera comblé. Disons seulement qu’il aurait sans doute fallu préciser le titre en lui ajoutant l’adjectif « néotestamentaire », car le lecteur de 1’Ancien Testament restera sur sa faim

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *