Les Actes des Apôtres, Traditions, rédaction, théologie

Les Actes des Apôtres, Traditions, rédaction, théologie, Travaux du Congrès tenu à Louvain. Du 17 au 19 août 1977. « Bibliotheca Ephemeridum theologicarum lovaniensium, XLVIII », éd. Par.] KREMER, 1 vol. de 596 p., Gembloux, éd. J. Duculot, et Louvain. Presses universitaires, 1979.

En 1977. J. Kremer introduisait le Congrès biblique de Louvain par une communication distinguant six domaines possibles de recherche dans l’étude des Actes des Apôtres : 1. Critique textuelle ; 2. Questions lexicographiques, grammaticales, géographiques et socio-culturelles ; 3. Forme et genre ; 4. Histoire des formes et de la tradition, Historicité ; 5. Histoire de la rédaction, but et auteur ; 6. Actualité théologique. Toutes les communications faites à cette époque ne se classent pas facilement à l’intérieur de l’un ou l’autre de ces domaines, beaucoup en couvrant plusieurs ; mais trois domaines en fait paraissent dominer dans ces études ; les trois derniers et surtout les quatre et cinq. Il est vrai que, si l’on en croit J. Dupont ( p. 360), J. Kremer avait invité les conférenciers à « accorder une place importante à l’étude du texte ». Un classement bibliographique réalisé aujourd’hui montrerait sans doute les mêmes tendances, la même accentuation sur les trois derniers domaines, preuve que l’invitation de Kremer était plutôt à l’unisson de tendances persistantes dans les études lucaniennes. F. Hahn ( p. 151 s.) dit bien la raison de cette persistance de ce que l’on pourrait appeler « une lecture diachronique des Actes » : « Luc se sait obligé à l’égard de la tradition vétérotestamentaire et chrétienne primitive, et il développe sa théologie exclusivement sur cette base, même si émergent par endroits des éléments hellénistiques .[..] On ne doit pas non plus négliger le fait que des passages considérés comme typiquement lucaniens sont souvent créés à partir de la tradition, bien que Luc en fasse une utilisation personnelle et libre. »

Il est difficile de distinguer aujourd’hui telle contribution par rapport à telle autre : leur intérêt dépend de l’orientation des recherches du lecteur. On se contentera donc d’en rappeler la longue liste : J. KREMER, Einführung in die Problematik heutiger Acta-Forschung anhand von Apg 17,10-13 ; C. MARTINI, La tradition textuelle des Actes des Apôtres et les tendances de l’Église ancienne ; W. C. V AN UNNIK, Luke’s Second Book and the Rules of Hellenislic Hisloriography ; M. RESE, Die Funklion der altestamentlichen Zitäte und Anspielungen in den Reden der Apostelgeschichte ; G. D. KILPATRICK, Some Quotations in Acts ; E. GRASSER, Die Parusieerwartung in der Apostelgeschichte ; F. HAHN, Das Problem alter christologischer Überlieferungen in der Apostelgeschichte unter besonderer Bercküsichtigung von Apg 3 :19-21 ; J. SCHMITT, Kérygme pascal et lecture scripturaire dans l’instruction d’Antioche (Actes 13:23-37) ; F. NEYRINCK, The Miracle Stories in the Acts of the Apostles. An Introduction ; G. SCHNEIDER, Stephanus, die Hellenisten und Samaria ; M. SABBE, The Son of Man Saying in Acts 7 :56 ; C. K. BARRETT, Light on the Holy Spirit from Simon Magus (Acts 8:4-25) ; J. JERVELL, Paul in the Acts of the Apostles. Tradition. History. Theology ; J. LAMBRECHT, Paul’s Farewell-Address at Miletus, Acts 20 : 17-38 : F. BOVON, Le Saint-Esprit, l’Eglise et les relations humaines selon Actes 20 :36-21 :16 ; J. DUPONT, La conclusion des Actes et son rapport à l’ensemble de .ouvrage de Luc ; J. COPPENS, L’imposition des mains dans les Actes des Apôtres ; E. BAMMEL, Der Text von Apg 15 ; M. WILCOX, Luke and the Bezan Text of Acts ; E. PLÜMACHER, Die Apostelgeschichte als historische Monografie ; M. DUMAIS, Le langage des discours d’évangélisation des Actes : une forme de langage symbolique ? ; S. J. NOORDA, Scene and Summary. A Proposal for Reading Acts 4 :32-5 :16 ; R. Mc L. WILSON, Simon and Gnostic Origins ; E. NELLESSEN, Die Presbyter der Gemeinden in Lykaonien und Pisidien (Apg 14 :23) ; C. J. A. HICKLING, The Portrait of Paul in Acts 26 ; R. H. FULLER. Was Paul baptized ? ; W. KIRCHSLAGER, Fieberheilung in Apg 28 und Lk 4 ; P. G. MÜLLER, Die jüdische Entscheidung gegen Jesus nach der Apostelgeschichte ; J. PATHRAPANKAL, Christianity as a « Way » according to the Acts of the Apostles ; B. DEHANDSCHUTTER, La persécution des chrétiens dans les Actes des Apôtres.

Malgré le recul du temps, l’ouvrage n’a pas « vieilli » et reste l’un des meilleurs de la collection.

Share This:

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.